5, 4, 3, 2, 1.....

Publié le par Vinvin

 

Bonne année!!!!


 

Oui, on ne peut pas être originale tous les jours, conformité oblige, en ce début de mois de janvier….Qui dit nouvelle année, dit bilan de l’année passée, et dit projet pour l’année à venir….

 

L’heure du bilan de ces deux années en Haiti, bien qu’approchant à grands pas, n’est pas encore venue, mais occupe déjà mes pensées depuis quelques semaines, voire quelques mois. J’essaye de ne pas trop y penser, juste d’en profiter, mais c’est vous là bas, et eux ici, qui me le rappelez. D’un coté, coté neige, c’est plutôt enjoué « ha, c’est passé vite, on se revoit bientôt », de l’autre coté, coté soleil, c’est plutôt « quoi, déjà ? C’est passé trop vite, c’est pas possible ! ». Je suis plutôt de l’avis du coté soleil : ça passe beaucoup trop vite, stop, arrêt sur images, bloquer le sablier !! Vous l’avez compris, à la simple idée de mon départ dans deux petits mois, j’ai déjà le cœur gros !!

 

Ma seule certitude donc pour 2011, c’est que je vais quitter Haiti, mais qu’il est déjà certain que ca ne sera pas un adieu, et bien juste un au revoir…….Hé oui,  pas encore partie,  j’envisage déjà de revenir un jour….Haiti chérie !!!

Bref, pour la suite, aucune certitude, que des possibilités : Poser ses valises dans un autre pays ou retourner dans les Vosges, prendre le temps,  prendre du recul, voir de nouveaux horizons en France ou ailleurs.…  C’est la porte ouverte à toutes les fenêtres et c’est plutôt chouette en fait de démarrer 2011 en se disant que tout est possible !!

 

2010, ici en Haiti, c’est l’année à oublier, c’est l’année à foutre dehors à grand coup de pied au cul. Et effectivement, un séisme dévastateur, un cyclone, le choléra, une mascarade électorale, tout ça en 12 mois, ca fait beaucoup ! Et malheureusement, c’est loin d’être fini pour 2011…

 

Mais 2010, de façon plus personnelle, ca n’a pas été que ça (heureusement!) Et les galeries des bons moments, des petits et grands instants de bonheur, des paysages enchanteurs et des nouvelles rencontres, ont eu leurs lots de nouveautés !  

 

montage nouvel an

 

 

Et en parlant de bons moments, après Noel aux Abricots, il y a eu Nouvel an aux Gonaïves…

Gonaïves, ville de l’indépendance ! Oui, Nouvel an ici, c’est surtout la fête de l’indépendance (indépendance gagnée face aux troupes de Napoléon je le rappelle). Quel meilleur endroit donc, pour fêter la nouvelle année et le 207ème anniversaire de l’indépendance, que la ville où elle a été signée le 1er janvier 1804.

 

Avant tout chose, comme pour toute soirée, il a fallu commencer par aller faire des courses. Là vous vous dites, à raison, qu’il s’est passé un « truc », quelque chose de particulier pendant ces fameuses courses, sinon pourquoi en parler ? Hé bien, figurez vous que j’ai découvert un endroit magique, complètement inimaginable  et improbable. On critique à dire que la reconstruction est au point mort à Port au Prince, mais c’est être mauvaise langue……A Petionville, la banlieue (riche) sur les hauteurs de Port au Prince, il y a bien un nouveau bâtiment qui est sorti de terre cette année !  Le Giant !!! The supermarché !

 

Je vous laisse méditer sur notre société de consommation et les priorités de certains, et je vous raconte ma visite :

Un parking souterrain à deux niveaux + le supermarché sur deux étages, le tout relié par ascenseurs !!!!!  Des caddies, un distributeur de billet, beaucoup de blancs, et  de multiples rayons débordants qui réveillaient en moi la sacrosainte soif de consommation !

 

 Arrêt sur image, imaginez moi, sortant tout droit de ma province Aquinoise, et de son unique petite supérette, perdue dans un dédale de marchandises, les yeux écarquillés, ne sachant plus où donner de la tête, poussant de tant à autres des petites exclamations de surprise,  bloquée devant la diversité de choix proposée, tant pour les céréales, les pates, les sauces, le dentifrice, ou les gels douches. Ma curiosité me pousse dans le rayon jouet : ho des Barbies !! Ma gourmandise  m’entraine dans le rayon sucreries : Ho, des Raphaelo, Ho, du  Lindt…. Ho, put*** qu’est ce que c’est cher !!!

 

Ouahouh, me voilà au coin fromagerie/charcuterie :  Brie, Coulommiers, Gorgonzola, Jambon de parme….Mais c’est de la folie….Soyons fous justement, pour nouvel an, ce sera tartiflette !! On hésite, on salive, mais quand le gentil vendeur nous tend notre fromage, retour sur terre : euh c’est en quelle devise le prix là ? 800 gourdes ?? Bon, hé bien, on va vous prendre le moins cher en fait….

 

Détour au rayon surgelé, juste pour voir, puis le rayon alcool….. et là, mes yeux n’en croient pas mes oreilles. Protégé derrière une vitrine, entouré de cousins tout aussi prestigieux (Taittinger, Veuve Clicquot…) un Dom Pérignon vintage 1996 à 10.000gdes la bouteille !!! Ce monde m’étonnera toujours !   


Bon, mais revenons en à l’essentiel: Nouvel an. Tartiflette donc, mais aussi toast au foie gras et toast à la tapenade faite maison (arrivage direct de France), une bande de joyeux lurons, et la soirée peut commencer.  A la maison au départ, puis dans la rue. Hé oui, pour fêter l’indépendance, Gonaïves a décidé de nous offrir de grands et nombreux concerts publics. Un monde fou dans les rues, de l’ambiance.

 

On notera que les port au princiens  ont apprécié à leur juste valeur des petits plaisirs simples, tels que prendre un moto taxi à 4, voir un magnifique ciel étoilé (qui leur est d’habitude caché par la pollution), ou encore simplement marcher dans le rue, qui plus est au milieu de la nuit…. Ce que nous autres provinciales trouvons normal, relèvent d’une sensation de liberté pour eux…

 

Un concert énorme et survolté de Rock Fam (groupe de rap haïtien) où 4 petites blanches se sont glissées dans une foule compacte jusqu’au devant de la scène, provoquant certainement un peu l’étonnement autour d’elles.

 

5h du matin, le jour commence à se lever: après un petit détour à « la chandelle », boite de nuit au bord de l’eau, promenade matinale dans une Gonaïves qui n’a pas encore dormi et qui fourmille encore d’activités et de monde.

 

Après quelques heures de sommeil, tradition oblige, c’est soupe de Giraumon pour tout le monde !!! Le giraumon est une sorte de potiron, et il est de tradition en Haïti de manger de la soupe de Giraumon le 1er janvier. Dans la soupe de Giraumon, on trouve, du giraumon bien sur, du bœuf, des épices, et des pates. J’ai dans l’idée que dit comme ça, ça ne vous donne pas vraiment envie, encore moins un matin de 1er janvier : détrompez vous !! La soupe de Giraumon, qu’est ce que c’est bon !!

 

Pour finir en beauté sur la route du retour, avec ce coucher de soleil sur les rizières de l'Artibonite. Clic Clac, plus personne ne bouge, instant magique!

 

P1020004

Commenter cet article