Des histoires plein les tiroirs....

Publié le par Vinvin

En faisant un peu de tri dans l’imbroglio de fichiers de mon ordinateur, j’ai retrouvé quelques articles avortés, commencés il y a déjà des mois, et puis abandonnées par faute de temps ou d’inspiration. J’en reprends quelques uns ici, à la faveur d’un petit weekend posé à Aquin, où j’ai pris le temps de commencer à faire du tri dans mes quelques 12000 photos, et le temps de cuisiner aussi (oui, madame, son four ne lui fait plus peur, et Vinciane se met à cuisiner. Des légumes en plus !! caviar d’aubergine, épinards tout frais, salade composée avec les crudités de saison…)

Bref, Père Castor, en avant les histoires…

 

Un petit tour en Tap Tap…


Tap-tap ??  Mais qu’est ce donc ??? Petit rappel sémantique avant de commencer.


Tap-tap : Nom masculin, donné en Haïti aux transports en commun. Son nom lui vient de l’habitude qu’on les passagers de frapper deux fois (tap tap !!) sur la carrosserie pour demander l’arrêt au chauffeur. Il en existe de différentes tailles :

Les pick up dont la beine a été aménagée avec des bancs et un toit


photo 2

 

Les très gros

 

photo 3

 

Les school-bus (gros bus jaune américain qui servent au transport scolaire aux USA)

 

photo 5

 

La particularité, la plus visible, d’un tap tap, est la richesse des ses couleurs et de ses peintures. En effet, le décor des carrosseries des tap tap est très recherchée et font de certains bus des œuvres d’art roulantes. Je ne sais si ça a déjà été fait, mais il y aurait de quoi faire un magnifique livre de photos de tap-tap. (J’en profite pour remercier mes différents visiteurs pour la majorité des photos qui illustreront mes propos. En effet, quand il s’agit d’immortaliser ce qui fait le quotidien du pays, c’est-à-dire mon quotidien, rien de tel que quelqu’un de fraichement arrivé, qui découvre, et qui dégaine son appareil photo plus vite que son ombre)

photo 7

 

L’autre particularité du tap tap c’est ses références constantes à la religion, Dieu ou Jésus. « dieu est grand », « dieu seul maitre », « dieu qui décide », Jésus mon sauveur », « christ capable », « dieu est amour », « Dieu devant », «L’éternel est mon berger », saint Truc, saint Machin….

On retrouve également sur le coté des plus gros tap tap, des proverbes bien sentis tels que « rien ne sert de courir, il faut partir à point ».


Voila pour une rapide présentation. Et bien que je vais essayer dans les lignes qui suivent de vous conter du mieux que je le peux, les milles et une joie du tap tap, soyez conscients que  malheureusement, jamais je ne pourrai retranscrire avec des mots l’ambiance si, disons « pittoresque », faute de mieux, d’un tap-tap.


La suite dans le prochain article, car même overblog trouve que je suis trop bavarde....et vu la longeur de mon récit, il va y avoir beaucoup d'épisodes....

Commenter cet article

valentine 19/01/2011 15:43



Coucou Vinvin il est génial cet article, bravo t'es trop forte!